L’abdominoplastie, ou chirurgie esthétique du ventre, appelée également plastie abdominale, consiste à retirer les excès graisseux et cutanés (peau abîmée et vergeturée) situés dans la partie inférieure de l’abdomen entre le pubis et le nombril, puis a retendre la peau vers le bas de manière à obtenir un ventre plat avec une peau abdominale de bonne qualité. 

Egalement, lorsqu’il existe une distension des muscles de la paroi abdominale (diastasis des muscles grands droits, hernie ombilicale), l’abdominoplastie comprend une remise en tension de la paroi musculaire.

1. En quoi consiste l’abdominoplastie ?

L’abdominoplastie, appelée également chirurgie esthétique du ventre, est une intervention de chirurgie esthétique de la silhouette qui a pour but de remodeler la partie abdominale, soit toute la zone du ventre.

L’abdominoplastie consiste à traiter le relâchement cutané et l’excès de graisse de la région située entre le nombril et le pubis en retirant un large fuseau de peau abîmée (distendue, cicatricielle ou vergéturée). La peau sus-jacente, saine, située en règle générale au-dessus de l’ombilic, sera redrapée vers le bas. L’ombilic est conservé et replacé en position normale.
L’abdominoplastie est très souvent associée à la liposuccion abdominale pour retirer l’amas graisseux en excès.

2. En quoi consiste la liposuccion abdominale ?

Le principe de la liposuccion abdominale, appelée également lipoaspiration abdominale (mis au point à partir de 1977 par Yves-Gérard Illouz), est d’introduire dans la zone abdominale, à partir de petites incisons, des canules en mousses à bout arrondis et perforées de plusieurs orifices. Celles-ci vont alors créer une dépression négative dans les cellules graisseuses, les décoller puis les aspirer.

La lipoaspiration abdominale est souvent associée à l’abdominoplastie, ou chirurgie esthétique du ventre, pour retirer l’amas graisseux en excès. Elle peut être également réalisée isolément si l’excès de graisse est recouvert d’une peau de bonne qualité et sans surcharges graisseux.

3. Quelles sont les principales indications pour une abdominoplastie ?

Les grossesses, les variations de poids, les dérèglements hormonaux, l’âge ou la sédentarité sont des facteurs qui peuvent être responsables de ptôse cutanée, appelé également « tablier abdominal», qui se définit par un relâchement de peau en excès au niveau du ventre, et du « petit ventre rond » qui se définit par un excès de graisse situé également au niveau abdominal.

Ces facteurs, déjà handicapant esthétiquement, provoquent également des handicaps fonctionnels comme des douleurs dorsales ou pelviennes ou encore des incontinences urinaires.

4. Y a-t-il un âge minimum pour subir une abdominoplastie ?

Il est fortement conseillé d’attendre au moins 18 ans pour avoir recours à une abdominoplastie, ou chirurgie esthétique du ventre.

Au-delà du fait qu’il s’agisse de l’âge légal, il est important de respecter la fin de la croissance.

Il est cependant recommandé de ne pas subir une plastie abdominale, trop tard car la qualité des résultats dépend essentiellement de qualité de la peau. Plus elle a une bonne élasticité et tonicité, plus les résultats d’une chirurgie du ventre, sont satisfaisants.

5. Y a-t-il des examens médicaux nécessaires à faire avant une chirurgie esthétique du ventre ?

Deux consultations minimums sont à prévoir. À ces occasions, la zone à traiter est examinée afin d’en évaluer notamment la qualité de peau, l’état des muscles abdominaux, l’importance de la surcharge graisseuse et votre morphologie.
Des photos sont également prises avant l’intervention pour faciliter le travail du chirurgien et vous permettre, après l’intervention, de constater les premiers changements.

6. Est-il préférable de faire un régime avant ou après une chirurgie esthétique du ventre ?

Il peut être bénéfique de suivre un régime adapté avant et/ou après une chirurgie esthétique du ventre, pour garantir un meilleur résultat et cela est même fortement conseillé dans les cas d’obésité.

Une abdominoplastie, ou chirurgie esthétique du ventre, ne traite pas l’obésité et n’aide à maigrir que si elle est suivie par une bonne hygiène alimentaire et d’autant plus par un régime adapté.

7. Combien de temps dure l’intervention ?

L’intervention de l’abdominoplastie, ou chirurgie esthétique du ventre, varie de 90 minutes à 2 heures selon l’importance de la zone à traiter. Une hospitalisation de 2 à 5 jours est alors nécessaire.

8. Quel type d’anesthésie est nécessaire pour l’abdominoplastie ?

L’anesthésie pour une chirurgie du ventre, peut être pratiquée :

  • Sous anesthésie loco-régionale (ou péridurale), pour endormir uniquement la partie inférieure de votre abdomen et de vos membres inférieurs.
  • Sous anesthésie générale pour vous endormir totalement le temps de l’intervention. Ce type d’anesthésie est généralement recommandé pour une abdominoplastie.

Votre chirurgien saura choisir avec vous, et le médecin anesthésiste, la formule la mieux adaptée à votre cas.

9. Ressent-on beaucoup de douleurs après l’intervention de l’abdominoplastie ?

Les douleurs dépendent du cas de chaque patient ainsi que de la zone traiter et de la quantité de graisse retirée.
Les suites de l’intervention de l’abdominoplastie, ou chirurgie esthétique du ventre, peuvent en effet être douloureuses et fatigantes. Dans ce cas, des antalgiques vous sont prescrits les premiers jours pour calmer les douleurs. Elles s’atténueront les jours suivants l’intervention de l’abdominoplastie.

10. Quelles sont les suites opératoires de l’abdominoplastie ?

Les œdèmes ou bleus, parfois très apparents après l’abdominoplastie, ou chirurgie esthétique du ventre, disparaîtront progressivement dans les 20 jours suivant l’intervention.

Dès le retour du bloc opératoire, vous porterez une gaine élastique, appelé panty, pour diminuer les oedèmes et pour maintenir et modeler au mieux la silhouette.

11. Quelles sont les complications liées à l’intervention de l’abdominoplastie ?

Malgré la rareté des complications, il est toutefois important de prendre en compte les risques encourus de l’abdominoplastie :

  • Des hématomes plus ou moins importants peuvent apparaître sur la zone traitée. Ils nécessitent une reprise chirurgicale de la part de votre chirurgien plasticien.
  • Il y a un risque d’infection qui peut survenir au cours ou après l’intervention de l’abdominoplastie. En cas d’infection, une réintervention est inévitable.
  • Les cicatrices peuvent mal évoluer. Cette complication n’est pas exclusivement liée à l’abdominoplastie mais à l’intervention médicale en général.
  • Un engourdissement peut être ressenti dans la zone traitée. C’est uniquement passager.
  • La peau de la zone traitée peut être quelques temps insensible.

Toutes ces complications, aussi rares soient-elles, doivent être traitées par le chirurgien qui procède, selon le cas, à une retouche de l’abdominoplastie par simple anesthésie locale.

12. Y a-t-il des activités à éviter ? Pendant combien de temps ?

Au cours des jours suivants l’abdominoplastie, certaines précautions sont à prendre en compte pour éviter toute complication et pour s’assurer d’une bonne tenue de la silhouette :

  • Un arrêt de travail de près d’un mois est conseillé selon votre activité professionnelle.
  • Le mois suivant l’abdominoplastie, il est important d’éviter tout effort musculaire important comme de porter des objets lourds, de faire une activité sportive ou même de conduire (auto, moto, vélo).
  • L’arrêt du tabac est fortement préconisé pour éviter des complications liées à la cicatrisation.
  • Il est fortement recommandé d’éviter toute exposition au soleil pendant 3 mois.
  • Il est nécessaire de ne pas vous baigner les 10 premiers jours.

13. Quand pourrais-je apprécier le résultat définitif de l’abdominoplastie?

Le résultat de l’abdominoplastie n’est bien sur pas immédiat, il faut patienter quelques semaines pour se rendre compte des premiers résultats, notamment le temps que les ecchymoses disparaissent, et que l’oedème se résorbe.

Le résultat de l’abdominoplastie commence à être visible dès le 1er mois durant lequel le ventre s’aplatit et devient plus satisfaisant à partir du 6ème mois.

C’est environ 1 an suivant l’intervention que vous pourrez apprécier le résultat définitif de votre abdominoplastie.

14. La cicatrice de l’abdominoplastie reste-t-elle visible ?

La cicatrice de l’abdominoplastie, plus ou moins courte, est dissimulée dans des plis naturels, dans la partie basse de l’abdomen, entre le pubis et l’ombilic.

Selon le geste opératoire associé, elle peut être horizontale ou concave.

Au cours des jours et semaines suivant l’intervention de l’abdominoplastie, la cicatrice deviendra plus rosée, puis s’atténuera jusqu’à s’estomper définitivement.

15. Le résultat de l’abdominoplastie est-il durable ?

Le résultat de l’abdominoplastie est durable car l’amas graisseux retiré ne réapparaît pas dans zone déjà traitée.

Il est cependant important de respecter une bonne hygiène de vie suite à l’abdominoplastie.

16. Est-ce que mes vergetures ou varices disparaissent avec l’abdominoplastie ?

Le but de l’abdominoplastie, ou chirurgie esthétique du ventre, est d’enlever la peau abîmée et donc distendue, cicatricielle ou vergeturée, en utilisant la peau saine périphérique. Toute les vergetures ou varices présentes dans la partie haute de la silhouette seront atténuées lors de l’intervention, en retendant la peau, mais ne disparaîtront pas complètement comme celles de la zone abdominale.

17. Combien de kilos ou de tour de taille me fait perdre l’abdominoplastie ?

Une abdominoplastie, ou chirurgie esthétique du ventre, a pour but de vous faire perdre près d’un tour de taille soit de 4 à 10 kilos environ. Attention, chaque cas est particulier. Il est par ailleurs nécessaire de poursuivre une bonne hygiène de vie.

18. Est-il préférable de subir une abdominoplastie avant ou après une grossesse ?

L’abdominoplastie, ou chirurgie esthétique du ventre, n’est pas déconseillée pour envisager des grossesses.

La grossesse, entraînant des modifications de la silhouette, peut être préférable avant une abdominoplastie, ou chirurgie esthétique du ventre, pour s’assurer d’un résultat plus efficace. Cependant, si la prise de poids de la grossesse reste correcte, le résultat de l’abdominoplastie ne risque pas d’être altérée.

19. Combien coûte une abdominoplastie ?

Le tarif de l’abdominoplastie est calculé en consultation en fonction du type d’intervention et de la durée du geste mais également selon les diverses prestations proposées.

20. Existe-t-il une prise en charge par la Sécurité Sociale pour l’intervention de l’abdominoplastie ?

La chirurgie plastique reconstructrice et esthétique à la particularité de réaliser des actes pris en charge par l’Assurance-maladie, avec ou sans entente préalable et des actes hors Assurance-maladie donc non remboursables.

Les actes pris en charge peuvent nécessiter une participation financière du patient. Celle-ci pourra être remboursée partiellement ou totalement par les mutuelles complémentaires, en fonction du contrat souscrit.

Pour les actes non remboursables, un devis doit obligatoirement être remis au patient, comportant le détail de toutes les prestations qu’il aura à régler. Le patient dispose d’un délai raisonnable de réflexion (15 jours) pour faire part de sa décision, sans que cela lui porte un quelconque préjudice ou engage la moindre dépense supplémentaire, hormis la consultation.

Dans certains cas frontières de l’esthétique et de la réparation, la décision de prise en charge repose sur l’appréciation médicale du médecin-conseil. Le chirurgien doit alors remplir une demande d’entente préalable avec les explications motivant la nécessité d’une prise en charge par l’Assurance-maladie. Cette demande d’entente préalable doit être déposée par la patiente à son centre de sécurité sociale. L’obtention de l’accord met une à deux semaines.

Ainsi, la Sécurité sociale ne rembourse pas les liposuccions sauf dans de rares cas de nécessité d’amaigrissement ou de conséquences fonctionnelles relativement handicapantes. La sécurité sociale prend en charge une abdominoplastie losqu’il existe un tablier abdominal.

Prix Abdominoplastie à l'étranger

L'abdominoplastie ou plastie abdominale est indiquée pour les femmes et les hommes présentant un relâchement important de l'abdomen, notamment après plusieurs grossesses chez les femmes, avec présence de vergetures, des lésions importantes de la peau voire des cicatrices. La liposuccion abdominale isolée sera alors insuffisante et il faudra recourir à une abdominoplastie (ou plastie abdominale).

L'intervention 
L'abdominoplastie la plus habituellement réalisée consiste à pratiquer l'ablation d'un large fuseau de peau, correspondant à tout ou partie de la région située entre l'ombilic et le pubis, selon un dessin adapté aux lésions.
Tummy Tuck Surgery Overseas, abdominoplasty Surgery abroad
La peau sus-jacente, saine, située en règle générale au-dessus de l'ombilic, sera redrapée vers le bas, de manière à reconstituer une paroi abdominale avec une peau de bonne qualité.
L'ombilic est conservé et replacé en position normale, grâce à une incision faite dans la peau abaissée.
Une telle chirurgie laisse toujours une cicatrice plus ou moins longue et plus ou moins cachée, selon l’importance et la localisation de la peau lésée dont il a fallu réaliser l’ablation.
Le plus souvent, cette cicatrice est située au bord supérieur des poils pubiens et déborde plus ou moins loin dans les plis de l’aine. Sa longueur est prévisible avant l’intervention : le patient devra en être très clairement prévenu.

     
Prix Abdominoplastie à l'étranger

Anesthésie
L’anesthésie peut être locale sous sédation ou générale.

Durée de l'intervention 

L’intervention dure environ 3H00 en fonction du type de réduction à réaliser.

Durée d'hospitalisation 
L'hospitalisation pour une abdominoplastie est normalement d'une nuitée  afin d'assurer une surveillance postopératoire optimale et réduire les risques de complication post opératoires.

Récupération
 

Il faut prévoir des pansements pendant une quinzaine de jours après l'intervention. Il est prescrit une gaine compressive durant environ un mois jour et nuit afin de diminuer l'oedème, draper la peau et maintenir la suture musculaire. La cicatrice est souvent rosée pendant les deux à trois premiers mois, puis elle s'estompe, en règle générale après le troisième mois et ce, progressivement, pendant un an et demi. Elle ne devra pas être exposée au soleil ni aux U.V avant trois mois. La pratique d'une activité sportive po
urra être reprise progressivement à partir de la sixième semaine postopératoire.